Interview

Je travail au sein de la Société Spyros, filière d’Iphitos qui est une SAS de 6 salariés. Nous sommes basés à Issy-Les-Moulineaux dans le 92.
Je viens de signer un CDI de 35h sur Spyros et je suis auto-entrepreneur sur Iphitos.
Ce double contrat avec eux est dû au fait que je travail à temps plein chez Spyros à l’organisation des courses Color Me Rad et que je suis un
consultant sur Iphitos, je les aide sur tous les autres événements notamment l’organisation des événements de relations publiques pour Randstad et pour répondre aux appels d’offres choisis.

C’est un métier où l’on bouge énormément surtout pour ma part car je suis responsable de toute la logistique des courses. Pour exemple la semaine
prochaine je vais à Lyon lundi, Rennes mardi, Lorient mercredi, Lille jeudi et Rouen vendredi. Il faut accepter de ne pas être souvent chez soi
surtout en période d’événement. Sur une année je passe environ 14 semaines hors de chez moi. En terme de salaire, travailler en agence et à son compte me permet
de négocier un salaire à la journée. Suivant les années d’expérience nous ne sommes pas tous au même tarif évidemment. Pour information je suis à environ 250€ par jour sur mon auto-entreprise
et mon patron lui se fait payer 500€ la journée. En ce qui concerne l’évolution au sein même de l’activité, je dirais qu’elle dépend de l’ambition de la structure. Nous pourrions nous contenter
de Color Me Rad qui génère environ 3 000 000 € par an en CA par exemple mais au final nous préférons travailler plus pour grandir et gagner plus. Nous travaillons donc avec la GMF, l’AFM,
Total, SFR, La Dépêche du Midi, Les jeux équestres mondiaux,.. C’est une grosse organisation mais nous pensons que c’est la bonne solution. Cela nous demande beaucoup de précision,
nous avons un planning très précis et une répartition du personnels, des tâches et des budgets par pôle. Cela nous permet de bosser en petite entité et d’avancer plus rapidement sans nous marcher dessus.

C’est un métier sans horaire. Nous pouvons mettre ça sur le compte des inconvénients de ce métier. Il faut savoir prendre du recul et se dire que la, on stop et on reprendra le lendemain.
C’est important pour ne pas laisser sa vie privée trop loin. Personnellement je suis au bureau de 9h30 à 18h avec un pause pour manger de 13h à 14h généralement. C’est un peu la configuration bureau mais elle
peut se modifier en fonction de l’avancement du travail et des événements qui se rapprochent. C’est un métier passion, il faut aimer car cela prend vraiment beaucoup de temps mais c’est intéressant et il nous
fait progresser dans beaucoup de domaines. Sur le terrain, l’an dernier nous faisions parfois des 5h-00h, mais cette année on m’a confié en marge de la logistique la « vie du staff » et j’ai préparé des plannings sur le terrain
où peu importe le degré d’avancement, nous finissons tous à 19h30. Sur place, tous les pôles ont un planning journalier et même réglé heure par heure et mon travail, c’est de veiller à ce qu’ils puissent tout faire et que tout
coïncide. Je passe parfois pour l’inspecteur des travaux finis sur place. Je supervise la mise en place du festival, du parcours, je reçois les prestataires et nos partenaires, je gère l’hôtellerie et les repas et le jour J
je suis la personne qui doit apporter l’aide et les réponses à toutes les questions et tous les problèmes.

Les qualités et compétences sont très nombreuses dans ce travail la liste sera donc non-exhaustive mais il est important d’avoir une aisance relationnelle, l’esprit d’équipe et de la rigueur.
Il faut être autonome, Organisé, ouvert d’esprit et surtout passionné et impliqué. J’ai une licence en Management du Sport et un master en Sport Business je me suis donc pré-destiné à ça depuis le bac.

Les avantages de ce travail, je dirais le salaire, les conditions de travail, les déplacements, les lieux que l’on visite, les personnes que l’on rencontre et la satisfaction d’un événement réussi.
Les inconvénients… il ne faut pas mettre sa vie privée de côté, c’est vraiment la chose la plus dur et on peut mettre la pression subit sur les événements mais pour ma part j’adore ça.

Personnellement, je me plais vraiment à ce poste que j’occupe depuis 1 an maintenant et mon évolution je la vois en terme de salaire dans un premier temps et d’expériences. Ensuite soit je continuerai vers une entreprise
plus grosse avec un poste similaire mais du coup à une plus grande échelle ou je montrais ma propre entité avec un événement que j’aurais trouvé (je réfléchis à cette idée et ça serai mon idéal).

Pour revenir sur mon parcours scolaire, j’ai fais des études très simples. J’ai un Bac STG option management des ressources humaines pour ensuite atterrir en STAPS à l’université Paris XI sud où j’ai pu démarrer mon cursus
en Management du sport. Ce sont des études peu coûteuses car nous sommes à la fac (400€ par an). En master, je voulais absolument commencer à me construire un réseau professionnel et donc faire de l’alternance.
J’ai donc intégré AMOS qui est une école spécialisée en sport business, la première en France. Le master m’a coûté 15 000€ environ mais étant alternant j’avais un salaire qui m’a aidé à la rembourser.

Color Me Rad est l’événement le plus important et fou que j’ai organisé de A à Z. Et je mettrais même le doigt sur la course de Toulouse en 2014 où nous avons vu défiler 12 000 personnes ! C’est vraiment dingue…

En ce qui concerne le recrutement, j’ai eu la chance d’avoir été repéré par mes patrons actuels (d’où l’importance de la création d’un réseau) du coup je n’ai jamais eu besoin de fournir un CV ou même d’avoir de concurrents
à mon poste actuel… C’est une chance et puis ça fait plaisir de se dire que l’on a été choisi pour son travail passé.

Actuellement, nous recherchons une stagiaire en communication et peut-être bientôt sur la logistique car la gestion de 11 villes n’est pas évidente.

Pour conclure, j’adore ce travail car il est vivant, je passe énormément de temps en déplacement et cela évite toute la monotonie d’un travail classique.
J’espère plus tard monter ma propre boite, c’est vraiment mon ambition.

Si je peux te donner quelques conseils pour te faire connaitre dans ce domaine et que les gens fassent appels à toi, il faut que tu sois polyvalente pour pouvoir aider à toutes les tâches mais tu dois te concentrer sur une partie : la communication,
la logistique, les partenariats, le développement,… C’est important car tu vas te spécialisé dans une tâche et c’est ce qui fera de toi une personne compétente. Mieux vaut être compétent sur une partie que moyen sur toutes. Ensuite, il faut que tu
aimes bouger souvent, et que tu n’aies pas peur de faire de bons horaires.